[Livre] Philippe Robert - Great Black Music

Livres, magazines, BD, articles, sites et forums de référence...

Funky admins : funkiness, Wonder B

Avatar du membre
Phil

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Phil »

« La grande musique noire a toujours été un poing levé, à la fois à l’égard des conditions socio-économiques au sein desquelles elle a pris forme, mais aussi comme relais de diffusion vindicatif de vibrations inédites. Fier et vibrant, ce poing levé revêt des formes multiples. La trompette euphorique de Louis Armstrong dans les bordels de La Nouvelle-Orléans, les arrangements géniaux de Dave Bartholomew ou la batterie fougueuse d’Earl Palmer dans l’unique studio de la ville, la voix surpuissante d’Howlin’ Wolf sur les ondes d’une radio de West Memphis, la guitare prométhéenne de Muddy Waters dans un club du Southside de Chicago, la basse d’airain de James Jamerson dans “la fosse aux serpents” du studio Motown de Detroit ou deux platines reliées artisanalement entre elles par Kool Herc dans un parc du Bronx, sont autant de manifestes musicaux d’une grandeur jamais démentie. »

(Extrait de la préface de Florent Mazzoleni)

D'abord le livre s'appelle "Great Black Music", et n'est donc pas uniquement axé funk. Je suppose que les critiques ont souligné ce côté pour faire vendre, ou paraître branché ?
"M35"
Et puis des gens qui écrivent et font des chroniques, qui auraient une culture assez vaste (sortir 100 disques parmi 15 000 réfs....), qui feraient fi de leur subjectivité, ça ne court pas les rues.
Tout à fait. Et moi aussi j'aime bien ce Joe Simon. ;)


It's what's in the grooves that count
Avatar du membre
Jean

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Jean »

Phil a écrit : D'abord le livre s'appelle "Great Black Music", et n'est donc pas uniquement axé funk.
Non mais Phil j'ai bien compris, je l'ai même précisé une ou deux fois (que j'en avais bien pris note).
Le funk 80 c'est n'est pas de la "black music"? Et si on pense musiques noires au sens large (car comme le remarque à juste titre Mys35, l'expression "great black music" ne se rattache qu'à la musique afro américaine)... pas un mot sur le Brésil, pire, pas un disque latino! Ce n'est pas que j'en sois spécialement fan, mais productions US mises à part (funk soul jazz pour faire vite), la principale forme d'expression musicale noire, c'est quand même le latino. Pas qu'à Cuba : aux Antilles, à New York évidemment, en Afrique (50 % au moins de la production, et encore je minimise, parce qu'en dehors de l'afro-beat, la très large majorité des styles sont des dérivés plus ou moins directs de rumba). Il est vrai que l'Afrique est sur-représentée avec un album de Fela, point barre.
Encore une fois l'auteur est probablement sincère, mais pour moi, prétendre à un livre sur les musiques noires en général, et se contenter, en dehors des USA, de quelques disques de reggae (sur représenté ici), ça tient tout simplement de la supercherie.
Mazolenni, que j'aime bien par ailleurs, mais qui balance les poncifs habituels dans sa présentation, le sait bien : il a publié un ouvrage de référence, et vraiment excellent, sur les musiques africaines....

Encore deux choses : sur la référence obligatoire à la souffrance et à la révolte, et pour dire les choses plus rapidement qu'hier : je suis intimement convaincu qu'il existe une esthétique noire qui n'est pas réductible à l'esclavage et ses conséquences. Pour moi c'est aussi ça le sens de "Black is beautiful", où alors je n'ai rien compris. Évidemment c'est un point essentiel, parce sans l'esclavage il n'y aurait peut-être pas eu de jazz, de funk, de reggae, de samba, de rumba... mais tout ramener à ça pour moi c'est juste un cliché (involontairement) raciste. Et dans le même genre, "Black Music", pour un ouvrage en français, c'est comme "black" dans le langage courant, ça m'insupporte. Noir ce n'est pas mot péjoratif. On ne dit pas "white" pour parler des blancs. Adapter son vocabulaire au faciès d'autrui, c'est le début des préjugés. Pour le coup je dédouane totalement l'auteur, il y a fort à parier que s'il avait voulu les choses autrement, on lui aurait de toutes façons imposé ce choix éditorial (comme les éditeurs ont sans doute choisi le florilège des revues de presse). On est là en plein dans le politiquement correct, celui qui imprègne insidieusement les esprits, le plus dangereux par ce qu'il véhicule de condescendance banalisée. Le Noir n'est donc qu'une victime de l'Histoire, qui ne peut être désigné qu'à renfort de circonlocutions.
Avatar du membre
Wonder B

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Wonder B »

Bravo Jean... Tu as résumé bien mieux que je n'aurai pu le faire ce que je pense. Rapport à l'histoire passée omniprésente dès qu'on aborde le sujet, choix du terme black (circonvolutions et périphrases de rigueur pour ne jamais dire noir alors que dans un passé pas si lointain même le terme 'nègre' n'avait pas de connotations péjoratives -bal nègre-, voir Césaire chantre de la négritude) et (même si je n'en suis pas grand amateur) omission (ou presque) de tous les autres pans de la musique noire créée en dehors des frontières US.
Sworn to fun
Loyal to none
Avatar du membre
Phil

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Phil »

Wonder B a écrit : omission (ou presque) de tous les autres pans de la musique noire créée en dehors des frontières US.
Tu veux parler des trucs africains ?

Je remets la liste : http://rateyourmusic.com/list/Spirit_G/ ... essentiels
Wonder B a écrit :Effectivement d'après le deuxième lien il n'y a pas beaucoup de déchet là dedans. Du bon, du très bon...
It's what's in the grooves that count
Avatar du membre
devantf

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par devantf »

Toujours délicat de débarquer sur un sujet qui a été bien rempli. N'empêche que grâce à vos échanges je me suis mis à écouter ce "Joe Simon" et j'ai été lire la chronique sur le livre ici commenté.
J'apprécie sa lecture et même si je conçois les raisons que vous avez avancées tout le long de ces échanges, il faut tout de même reconnaître qu'il arrive à parler musique. C'est bien simple quand je clôture un article, j'entends déjà la musique et généralement je me jette dessus.
Les motivations sont parfois discutables, mais une fois plongé dans les articles ces motivations s'oublient rapidement. Nous n'échappons pas aux références encyclopédiques, qui a rencontré qui quand où, quel liens etc.. Mais ensuite vient le vocabulaire qui fait balancer: ballades, élégance, tempos alanguis, classieuses orchestrations ...
Je suis d'accord qu'une simple liste n'a aucune valeur, mais si elle doit servir une volonté de faire aimer grâce à une écriture bien imagée, je suis prêt à pardonner l'aspect définitif de certaines, comme les "1000 albums qu'il faut avoir écoutés avant de mourir" qui dit mieux? ;) (Mon dieu, je vais mourir).
Je sais qu'à l'autre extrême nous trouverons ceux qui pensent que l'on ne peut pas écrire sur la Musique. Vous savez le dessin de Crumb qui se demande si on peut danser sur l'architecture ...
Pendant ce temps là "You Are Everything" de Joe Simon. Quelle belle voix de Baryton.
Bon je continue ma visite. Et merci pour l'incitation.
kora

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par kora »

Ah ! Bah en voilà des amateurs de Joe Simon finalement !
Avatar du membre
Revpop

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Revpop »

C'est mon ami devantf ! Fait gaffe kora il mange à tous les râteliers ou dit autrement c'est un (très) grand dialecticien :study:
Avatar du membre
Adriok

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Adriok »

Ces livres du genre "discothèque idéale" sont toujours très subjectifs de toute manière!

Dès que j'en ouvre un, la première chose qui me saute aux yeux, à moi aussi, ce sont les oublis commis! Mais pour moi, l'intérêt de tels bouquins est soit de découvrir de nouvelles choses, soit de me donner envie de redécouvrir un album car l'auteur m'aura permis de jeter une oreille neuve sur une galette que je pensais "grillée" à force d'écoute.

Et puis ce bouquin s'appelle "Great Black Music" qu'on peut traduire par "De la grande musique noire" (sous entendu une sélection de disques parmi d'autres sans prétendre être exhaustif) et par forcément par "LA Grande Musique Noire" .
Avatar du membre
jacques

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par jacques »

Je viens de parcourir ce topic avec intérêt : j'envisageais l'achat du bouquin...

L'imparfait est de rigueur car je suis quand même un peu échaudé...

Je m'explique : l'approche historique peut être intéressante mais j'entretiens pas mal de méfiance si cela se veut analyse plus ou moins socio politique (avec toutes les simplifications d'usage en pareil cas).

Et puis j'ai parcouru la sélection de disques : subjective comme toutes les sélections mais elle fait quand même un peu 'bon élève qui a fait ses devoirs et écouté les disques réputés importants'...
En vous lisant, il me semble que la notion de plaisir - de fun - me semble avoir été un peu délaissée au profit d'une lecture très construite voire orientée des choses et des évènements...

Chacun relèvera évidemment les "oublis" suivant ses goûts mais quand même, oublier - entre autres exemples - le "Street Songs" de Rick James (disque indiscutablement important, il me semble) : cela me hérisse le poil... :roll:
Avatar du membre
devantf

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par devantf »

J'aime particulièrement cette collection, mais à mon avis cela se "réduit" à chroniquer des albums.
Avantage: Pas de raison de le "vendre" puisque pas d'actualité, donc la critique est généralement passionnée et plutôt bien écrite.
Petit avantage: Chaque disque est accompagné d'une liste d'albums voisins..

Pour moi un seul désavantage: Ces bouquins, malgré leurs intentions, n'aident pas à bâtir une discothèque idéale. Mais généralement ce n'est pas l'intention du lecteur.

En d'autres termes, il faudrait que tu aies l'occasion de le feuilleter pour lire une chronique d'un disque que tu aimes et d'un autre qui te serais inconnu pour décider de son intérêt.
Avatar du membre
jacques

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par jacques »

Je vais donc suivre ton conseil et essayer de le parcourir à l'occasion ... ;)
Avatar du membre
Doc Emett Brown

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Doc Emett Brown »

On en a parlé pas mal de fois, les livres du type "100 meilleurs disques..." sont souvent décevants pour des amateurs avisés (genre des mecs qui parlent de disques sur un forum comme funk-o-logy), le but étant souvent d'essayer de les lire sans s'énerver et de se dire que ce style de livres ne nous est pas adressé. Comme le dit Jean, il y a un côté vendeur qui en devient cul-cul et "couleurpourprien". Et puis c'est très bizarre le côté "je vais parler uniquement d'artistes afro-américains, mais finalement je vais mettre un peu de reggae aussi et puis Fela", comme si, un moment, l'auteur avait oublié son objectif premier.

Pourtant quand au taf on m'a dit "tu devrais commander quelques livres sur la musique, pour que les gens qui viennent dans la structure puissent les consulter", je me suis dit "je vais prendre des livres style "les 100 meilleurs..."". Oui, je sais...

Et du coup j'ai commandé, entre autres, ce livre. Il avait l'avantage de parler à la fois de jazz, soul et de funk, sachant que ça n'allait pas être les styles qui allaient passionner ceux qui allaient passer devant (j'en ai acheté un gros sur le rap et un autre sur le reggae aussi).

Alors du coup, je suis un des rares à poster ici et à l'avoir parcouru. J'avoue que je ne l'ai pas lu complètement ; j'ai juste lu par curiosité des albums que je ne connaissais pas, et des albums que je connaissais très bien pour voir s'il ne disait pas trop de conneries.

Mais comme je vous aime bien, je vais y retourner avec un oeil plus critique et je vous donnerai un avis saignant.
Avatar du membre
Phil

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Phil »

Doc Emett Brown a écrit : Mais comme je vous aime bien, je vais y retourner avec un oeil plus critique et je vous donnerai un avis saignant.
T'es pas obligé d'en dire du mal Doc ! La critique est aisée... ;)

Je l'ai pas vu, mais je pense que ce doit être un livre utile pour les gens qui veulent élargir (ou créer) leur univers musical. :cool:
It's what's in the grooves that count
Avatar du membre
in the jungle groove

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par in the jungle groove »

Personnellement ce genre de best of d'albums m'a permis à une époque d'élargir mes horizons musicaux et de découvrir plein d'albums (merci P. Manœuvre) que je n'aurai pas découverts autrement. Après effectivement cela ne présente plus d’intérêt quand on commence à être un peu calé dans un style.
Avatar du membre
Wonder B

[Livre] Great Black Music - Philippe Robert

Message par Wonder B »

Tu cales dans un style ITJG? :lol: :lol: :twisted:
Sworn to fun
Loyal to none
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [Livre] Brüno & Bourhis - Le Petit Livre de la Black Music
    par FredW » » dans Le funk dans le texte
    1 Réponses
    5320 Vues
    Dernier message par bluesy
  • [TV] Great Black Music | France Ô | les vendredis 2014
    par bluesy » » dans Émissions, films (TV-Radio-Web)
    3 Réponses
    4027 Vues
    Dernier message par bluesy
  • [Livre] Christian Eudeline - Black Music Les 100 albums cultes
    par FredW » » dans Le funk dans le texte
    1 Réponses
    3914 Vues
    Dernier message par christian eudeline
  • Gil Scott-Heron - Black Wax (Film de Robert Mugge)
    par FunkyBill » » dans DVD, vidéos, doc, photos
    1 Réponses
    2752 Vues
    Dernier message par Revpop
  • [Livre] Rickey Vincent - Party Music
    par bluesy » » dans Le funk dans le texte
    1 Réponses
    3344 Vues
    Dernier message par Wonder B

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 8 extraterrestres