Vinyle : le renouveau

Funky admins : Wonder B, funkiness

Répondre
Avatar du membre
THX1138

Re: Vinyle : le renouveau

Message par THX1138 » 23 avr. 2017 09:36

Wonder B a écrit :Effectivement je suis très mitigé sur le Disquaire Days. Une opération marketing qui distribue en nombre très limité des galettes qui deviennent des collectors instantanés, remis en vente (parfois même AVANT le jour en question) sur le net à des prix ridiculement exorbitants!
De plus tout le monde ne peut pas se déplacer ce jour spécifique ce qui crée quand même des frustrations.
200% d'accord avec toi
Les seules personnes que je connais faisant le record day, sont des collectionneur de galettes, ils n'écoutent presque pas leur disque, juste le fait de la posséder et que c'est une édition limitée ou un disque en couleur

>David



Avatar du membre
Wonder B

Re: Vinyle : le renouveau

Message par Wonder B » 23 avr. 2017 11:01

Oui c'est çà... Un peu dommage quand même... Bon là, je suis un peu frustré en tant que fan de Blowfly car un maxi 2 titres inédits et en double groove (!) j'aurais bien aimé en avoir un.
De même (mais là je suppose que ce sera pressé en quantité suffisante) l'album de Diana Ross produit par Rodgers et Edwards disponible pour la première fois en vinyle avec le mix original des deux compères avant que Gordy ne décide de le faire remixer pour donner la version que tout le monde connaît.
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
bluesy

Re: Vinyle : le renouveau

Message par bluesy » 07 mai 2017 12:03

Wonder B a écrit :Effectivement je suis très mitigé sur le Disquaire Days. Une opération marketing qui distribue en nombre très limité des galettes qui deviennent des collectors instantanés, remis en vente (parfois même AVANT le jour en question) sur le net à des prix ridiculement exorbitants!
De plus tout le monde ne peut pas se déplacer ce jour spécifique ce qui crée quand même des frustrations.
Un article de Telerama trouvé sur la page fb de Plexus Records (basé à Poitiers).
La grogne monte contre le Disquaire Day chez les indépendants et les défenseurs du vinyle

Ce samedi 22 avril a lieu la septième édition du Disquaire Day. L'événement, dont la raison d'être est de promouvoir les indépendants, est contesté par certains petits disquaires et labels déplorant la mainmise des majors sur l'opération.

.../...

LA SUITE ICI

Romain Jeanticou Romain Jeanticou Publié le 22/04/2017.
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Avatar du membre
Wonder B

Re: Vinyle : le renouveau

Message par Wonder B » 07 mai 2017 22:49

Hélas oui...
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
Wonder B

Re: Vinyle : le renouveau

Message par Wonder B » 10 mai 2017 12:28

Super reportage au 12h45 sur M6 sur le vinyle aujourd'hui... Au moins 5 bonnes minutes et un commentaire bien fait...
Visite de MPO qui presse les vinyles, reportage sur le Disquaire day, interview d'une jeune fille qui avant même de parler, met Funkadelic Magott Brain sur sa platine (!!!!!!) bref : énorme!!! Interview aussi d'un DJ qui stocke sa collection dans un garage etc...
En tous cas c'est sympa de voir çà aux heures de grande écoute.
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
leroipompon

Re: Vinyle : le renouveau

Message par leroipompon » 10 mai 2017 20:27

Je l'ai sous-titré en direct ce JT, et j'ai trouvé ce reportage, ou plutôt ce qu'il montre de la "culture vinyle" plutôt affligeant, particulièrement ce mec qui sort "On m'a dit que c'était un original, alors je l'ai acheté".

C'est à cause de ce genre de guignols que les pêches en brocantes deviennent de plus en plus rares pour moi. C'est ce genre de reportages qui fait que tu as des gens comme ça qui mettent n'importe quoi comme prix parce qu'ils sont persuadés que ce qu'ils vendent (parfois voilé et rayé !) est en or massif, et qui te font remballer un album sympa qui cote 3-4€ parce qu'ils "ont entendu dire" (où, on ne le sait jamais) que ça en valait 10 fois plus, alors que les albums pour lesquels c'est effectivement le cas, ils ne les ont jamais vus ni entendus (comme la plupart des gens)
superbad soul swing so good rare tracks medecine furious palm wine sound liquid flood excessive funky juice express de groove potion strange happenings sunliner party people music roots symphony

Avatar du membre
Wonder B

Re: Vinyle : le renouveau

Message par Wonder B » 11 mai 2017 00:24

leroipompon a écrit :Je l'ai sous-titré en direct ce JT, et j'ai trouvé ce reportage, ou plutôt ce qu'il montre de la "culture vinyle" plutôt affligeant, particulièrement ce mec qui sort "On m'a dit que c'était un original, alors je l'ai acheté".
Permets moi de ne pas être du tout de ton avis!! :mrgreen: Le mec en question visiblement n'avait pas (encore) la culture du vinyle. Pour savoir si c'est un original ou pas même moi j'ai du mal parfois tellement quelques unes des réeds sont bien faites (pour tromper le chaland!) Voir par exemple F.A.T. 'Funky & Tough' ou encore le 'Melody of Life' de Gwen McCrae. Sans l'original dans les mains pour faire une comparaison côte à côte c'est quasi impossible.

Alors si je gars commence dans le vinyle, il est bien obligé de faire confiance au vendeur qu'on espère honnête (et forcément plus au fait de ce qui est OG ou pas...
Si tu rejettes ce genre de gars, tu rejettes tous les nouveaux venus dans le monde du vinyle... Ce serait dommage.
Pour tes brocantes t'inquiètes pas, il faudrait déjà avant qu'il recherche des 'pièces', qu'il ait déjà ramassé les disques de base. Je ne le voyais pas du tout aller chercher un truc inconnu vu ce qu'il disait.

Ne t'inquiètes pas pour les imbéciles qui essaient de te fourguer des disques pourris à prix d'or. Tu as encore ton libre arbitre et le choix de refuser ses prix. Si tu sais ce que le disque que tu cherches vaut et surtout combien tu es prêt à y mettre tu ne te feras jamais avoir. Il aura en tout cas peu de chances de vendre ses galettes aux prix que tu décris.

Et pour tout dire j'ai été plutôt surpris à ma dernière convention il y a un peu plus d'une semaine à Auvers sur Oise de voir que beaucoup de vendeurs avaient de beaux disques à des prix dérisoires, rien à voir (si tu as connu l'époque) avec la fin des années 80 jusqu'à l'arrivée d'internet, où si tu cherchais des pressages originaux US les vendeurs te faisaient cracher au bassinet. Des Lakeside à 300ff (!!) et ainsi de suite.

Maintenant j'ai vu des gusses se connecter illico sur leur smartphone et sur Discogs ou Popsike (à la convention) pour connaître en direct la cote (quasi) officielle (ou la ref exacte de l'original) et là personne ne peut se faire avoir.

Moi qui suis pour le retour d'un plus grand nombre au vinyle, je ne peux que me réjouir de voir des reportages comme celui là aux heures de grande écoute.

P.S. Tant pis si çà me fait plus de concurrence pour aller crate-digger je suis heureux de ne pas croiser que des 'vieux' de mon âge entre les caisses de vinyle.
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
leroipompon

Re: Vinyle : le renouveau

Message par leroipompon » 11 mai 2017 19:45

La question pour moi n'est pas tant de savoir reconnaître un OG ou non, c'est surtout l'utilité qu'on en a.
Comme tu dis, pour moi, le mec qui débute sa collection (ce que je considère encore mon cas à 450 disques tous styles confondus) en ne cherchant que des OG, ou c'est pour les revendre à plus cher plus tard (ce qui en fait un trou du cul de scalper), ou il a justement rien compris à l'esprit du truc.
Les OG, pour ma part, ou tu tombes dessus par hasard en achetant un album que tu aurais quand même pris si ce n'était qu'un repress, ou tu les cherches activement, mais ça c'est effectivement pour quand tu as déjà à peu près tout ce que tu veux, que tu considères que ta collec' est complète et qu'il est inutile d'investir plus de brouzoufs dans l'achat de nouveaux disques que tu n'as pas (ce qui, compte tenu de l'immensité de l'univers musical, est à mon avis d'une extrême prétention).

Sinon, pas de problème quant aux nouveaux venus, c'est effectivement bien que "la base" se renouvelle. Mais si c'est pour sauter sur le wagon en marche en adoptant une posture de vieux briscard alors qu'on a une demie étagère remplie, ça devient vite ridicule et ne fait que souligner le fait que certes, c'est un renouveau bienvenu, mais qui s'accompagne, comme toutes les modes, de son lot d'acheteurs professant une foi à laquelle ils sont convertis depuis la veille. Et ceux-là, malheureusement, sont plus souvent visibles que ceux qui savent de quoi ils parlent
superbad soul swing so good rare tracks medecine furious palm wine sound liquid flood excessive funky juice express de groove potion strange happenings sunliner party people music roots symphony

Avatar du membre
Wonder B

Re: Vinyle : le renouveau

Message par Wonder B » 11 mai 2017 21:59

OK sur ta conclusion.
Mais sinon pour le début çà dépend. Les réeds valent aujourd'hui tellement cher, plus de €20 quasiment à tous les coups et sinon plus genre €30 ou même €40 ce qui fait qu'on trouve beaucoup d'originaux moins chers que leurs réeds!!! Du vrai n'importe quoi et là ce sont les labels les scalpeurs!

Et aussi je ne peux pas trop parler sur ce sujet car j'ai acheté mes disques au fur et à mesure qu'ils sortaient à une époque où on ne savait même pas ce qu'était une réed! LOL Mais avec mon vécu je préfère acheter un disque qui a une histoire en OG si c'est possible au niveau du tarif (tous les OG ne sont pas des pièces rares qui valent des 1000 et des 100), parce que acheter uniquement des réeds çà force (si on finit par kiffer à fond le vinyle) à racheter le tout en OG plus tard et LA çà devient vraiment cher...
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
leroipompon

Re: Vinyle : le renouveau

Message par leroipompon » 11 mai 2017 22:22

Ah oui bien sûr, sur ce point je te suis à 100 %. Ce que je voulais dire, c'est qu'en tant que possesseur d'une collection restreinte, tout comme les gens (hormis le DJ, qui, quoique si ma mémoire est bonne, possesseur de 3 000 disques, ferait sans doute pâle figure devant plusieurs des membres de ce forum) que l'on voyait dans le reportage, ça m'a un peu remonté le bourrichon de les voir professer ce genre de trucs, alors que ce qui me semble la démarche juste dans ce (notre) cas, c'est de ne pas faire la fine bouche en cherchant à tout prix un pressage en particulier, fût-il original ou pas. Quand j'arrive à gauler un bon truc en bon état, je m'en fous de sa cote ou de son pressage, je suis juste content d'avoir trouvé quelque chose que j'aime bien et la joie d'une acquisition réside, il me semble, plus dans l'effet d'une attente ou curiosité comblée que dans le fait de se dire "super, j'ai X en original"
superbad soul swing so good rare tracks medecine furious palm wine sound liquid flood excessive funky juice express de groove potion strange happenings sunliner party people music roots symphony

Avatar du membre
Wonder B

Re: Vinyle : le renouveau

Message par Wonder B » 12 mai 2017 11:52

Oui au final ce qui compte c'est ce qu'on se met dans les oreilles : la MUSIQUE...

C'est elle qui rend heureux, pas la mention "Printed in the USA"

Et si c'est sur du vinyle c'est encore mieux :lol:
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
silverfox

Re: Vinyle : le renouveau

Message par silverfox » 31 juil. 2017 18:37

Un article intéressant sur la qualité des rééditions actuelles sur vinyle
...l’immense majorité des vinyles produits aujourd’hui, chez MPO comme ailleurs, provient de fichier numériques. 95 % sont gravés à partir de fichiers numériques au format .wav (non compressé) envoyés par les artistes ou les maisons de disques, et environ 4,9 % de CD. Le 0,1 % restant est pressé à partir de bandes analogiques. Un format extrêmement rare désormais, mais qui était la norme jusqu’aux années 70-80...
http://www.telerama.fr/musique/le-vinyl ... 161200.php

Répondre

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 2 extraterrestres