Je me remets au vinyle

Funky admins : Wonder B, funkiness

Avatar du membre
Jean

Je me remets au vinyle

Message par Jean » 11 nov. 2012 18:05

Il y a de moins en moins d'affaires en boutique sur Paris (même à Groove Store) mais comme le confirmeront certains membres, les disquaires ne sont pas infaillibles.

Pour moi si tu débutes et si tu es un peu courageux et patient un seul conseil : surtout pas de liste de recherche (le meilleur moyen de se prendre des bananes) + vide-greniers, marchés aux puces et conventions + au petit bonheur la chance.

En province, tu peux ajouter les boutiques, où les erreurs sont beaucoup plus fréquentes qu'à Paris.

Il y a des milliers d'excellents disques entre 50 centimes et 10 euros qui n'attendent que les sous qui dorment dans ta poche :D



Avatar du membre
funkycop

Je me remets au vinyle

Message par funkycop » 11 nov. 2012 18:07

Bonsoir,
pour les enceintes si tu kiff le funk et donc les basses rondes et chaudes sans devoir mettre toutes tes économies il y a du très bon chez JBL en 2 et 3 voies, préférence pour les 3 voies car chaque HP a son filtre et son rendu. Perso j'ai des JBL TLX16 tu peux même les acheter d'occaz en allant chez le vendeur les écouter :D
Sinon pour les disquaires c'est clair c'est mieux en voyant les disques mais malheureusement ils ne peuvent pas rivaliser avec la diversité que t'apporte le net car tu peux commander partout dans le monde.
Mais en effet Groove Store est pas mal, Copa est assez calé aussi.
Quand à la platine il faut savoir si tu veux écouter façon audiophile ou si tu vas tenter quelques passe avec les mains sur le vinyle (pour le 2e choix les MKII sûr, sinon STANTON aussi est beaucoup moins cher et marche très bien avec bon servo moteur, entrainement direct...
En espérant t'avoir renseigné un peu. :study:

funky barbu

Je me remets au vinyle

Message par funky barbu » 11 nov. 2012 22:02

Hé bien ça en fait du choix :scratch: Merci pour toutes vos réponses messieurs.
Je ne souhaite pas pour le moment faire le DJ :mrgreen:

OIOI

Re: Je me remets au vinyle

Message par OIOI » 21 janv. 2014 15:03

Bonjour,

question de profane : pourquoi le vinyle a-t-il de l'intérêt dans la musique Funk en particulier?
Je veux dire par là que l'intérêt pour le vinyle me semble (à tort?) particulièrement développé chez ceux qui écoute du rap old school, du funk, pas trop dans les autres musiques. Que cherche-t-on dans le vinyle? Le son? La hype? Des titres rares? Un plaisir de "collection originale"?

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

Re: Je me remets au vinyle

Message par funkiness » 21 janv. 2014 16:33

Les tenants du vinyl rules aiment ce support pour des questions d'esthétique et de maniabilité (notamment pour les DJ à l'ancienne). Il y a aussi le rendu sonore de l'analogique, plus chaud et plus rond que le digital, et même de meilleure qualité quand on compare un vinyle original et une réédition CD (dans la plupart des cas). Enfin, le caractère plus "authentique" des vinyles - surtout pour des collectionneurs - joue à plein.
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
Phil

Re: Je me remets au vinyle

Message par Phil » 21 janv. 2014 16:52

Le vinyl a de l'intérêt pour tous les amateurs de MUSIQUE, ce n'est pas limité au funk.
OIOI a écrit : Que cherche-t-on dans le vinyle? le son? la hype? des titres rares? un plaisir de "collection originale"?
Tu as tes réponses : pour moi d'abord le son, l'objet (de collection). Il doit y avoir sur le forum quelques discussions là-dessus (je pense).

Ceci dit il y en a parmi nous qui n'écoutent que des CD's, le principal c'est d'apprécier la musique. :afro:
It's what's in the grooves that count

Avatar du membre
Wonder B

Re: Je me remets au vinyle

Message par Wonder B » 21 janv. 2014 20:02

Pour moi ce n'est certainement pas la hype (y'en a-t-il une?).
Sworn to fun
Loyal to none

OIOI

Re: Je me remets au vinyle

Message par OIOI » 21 janv. 2014 23:51

Funkiness a écrit :Les tenants du vinyl rules aiment ce support pour des questions d'esthétique et de maniabilité (notamment pour les DJ à l'ancienne). Il y a aussi le rendu sonore de l'analogique, plus chaud et plus rond que le digital, et même de meilleure qualité quand on compare un vinyle original et une réédition CD (dans la plupart des cas). Enfin, le caractère plus "authentique" des vinyles - surtout pour des collectionneurs - joue à plein.
Ok d'accord =)

Phil a écrit :Le vinyl a de l'intérêt pour tous les amateurs de MUSIQUE, ce n'est pas limité au funk.
Hum, je n'avais jamais fait attention.

Avatar du membre
FoxyBronx
Site Admin

Re: Je me remets au vinyle

Message par FoxyBronx » 22 janv. 2014 06:12

Le vinyl a de l'intérêt pour tous les amateurs de MUSIQUE, ce n'est pas limité au funk
Comme d'habitude je vais mettre un bémol à tout ce qui se dit.
Le vinyle (qui s'orthographie avec "e" : vous noterez que même les adeptes les plus férus du support font souvent la faute ;) ) c'est avant tout une histoire de nostalgie et, comme ça a été indiqué précédemment, d'esthétique de l'objet (les fameuses pochettes). Techniquement en revanche, affirmer la supériorité de l'un sur l'autre reste fort discutable même si dans ce bastion le rapport de force n'est pas en ma faveur pour supporter un débat objectif. ;)
Le vinyle cartonne dans le microcosme du funk certes mais dans d'autres domaines musicaux c'est complètement l'inverse pour des raisons d'ordre technique : limitation de la durée d'enregistrement et qualité sonore.
Allez donc demander à un amateur de musique classique ses préférences et vous noterez que la très grande majorité privilégiera le CD, les craquement horripilants liés au support vinyle se révélant incompatible avec ce type de musique.
Je vais citer un autre exemple très parlant, celui des bandes originales de films que je collectionne depuis plusieurs décennies car, en la matière, je pense savoir de quoi je parle. Pour l'avoir testé à de nombreuses reprises en tant qu'ancien consommateur de vinyles et chez des potes régulièrement, les vinyles originaux des B.O. souffrent dans dans la plus grande majorité des cas d'un son inférieur aux rééditions qui sont dans la plupart des cas aujourd'hui d'un niveau bluffant.
Vous devez savoir que les vinyles des musiques de films sont systématiquement tronquées à 40/45mn et les réédition des mêmes disques sur CD montent souvent à 77/80mn d'enregistrement, c'est dire que sur ce support on découvre enfin la vrai B.O. dans son intégralité et non pas l'enregistrement grossièrement amputé par les limites du 33t.
Dernier point à relever, et non des moindres, à l'inverse du funk, l'offre en matière de musiques de films est nettement plus importante sur CD que sur vinyle. Les ventes sur support argenté se portant bien pour ce style de musique, à savoir que les rééditions continuent d'être sold out en quelques mois, les labels se livrent une véritable guerre pour éditer les milliers d'enregistrements inédits archivés dans les studios. Prenez le cas par exemple des italiens qui sont les rois de la musique de films, ce sont des dizaines de B.O. jamais sorties qui sont mises sur le marché toutes les semaines : http://www1.screenarchives.com/display_ ... ort=listed
Essayez ainsi en comparaison de collectionnez des musiques de films funky (ou autres) italiennes en vinyle, le nombre de références disponibles est minimal et les prix sont exorbitants.
Tout ça pour dire que les vérités toutes faites des uns ne sont pas forcément celles des autres, même si en ce lieu précis effectivement tu trouveras forcément plus de personnes pour te louer les mérites du vinyle. Çà rassurera quelques férus du vinyle de prétendre le contraire, mais sous condition d'avoir un équipement de qualité au niveau ampli et enceintes, les deux supports ont leurs intérêts audiophiles, la préférence de l'un ou de l'autre très subjective restant avant tout liée à une question de feeling autour de l'objet en lui même.
Le vinyle est redevenu tendance ces dernières années, c'est une histoire de mode, on en fait tout un foin donc oui indéniablement le côté "hype" rentre aussi en jeu dans le débat. ;)
Image

Avatar du membre
Getfunkyfresh

Re: Je me remets au vinyle

Message par Getfunkyfresh » 22 janv. 2014 08:36

Entièrement d'accord avec toi FoxyBronx, pour le classique et les musiques de films (encore que quelques craquements peuvent rajouter du piquant pour certaines BO). Mais dans l'ensemble je n' échangerais aucuns de mes vinyles contre le même album en CD !!! J'ai bien aussi des centaines de CD très pratiques pour l'auto radio par exemple, mais depuis l'arrivée des fichiers Mp3, je vous avoue que je n'y suis plus sensible du tout !!! :old: :Lolo freshh :love1:
Retrouvez Moi Sur Facebook : https://www.facebook.com/getfunkyfresh

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

Re: Je me remets au vinyle

Message par funkiness » 22 janv. 2014 11:00

Foxy, tu ne mets pas vraiment de bémol (sauf par rapport à Wonder B peut-être :mrgreen: ), on est plutôt d'accord si tu regardes bien. S'agissant du funk, pour avoir comparé à plusieurs reprises vinyle original et réédition CD, je peux t'assurer que les vinyles originaux l'emportent la plupart du temps haut la main question qualité sonore. Je pourrais te faire des démonstrations qui ne laissent aucune place au doute. Mais la plupart du temps, ce n'est pas toujours. ;)

Ce que tu dis à propos des CD de BO et de musique classique est évident. J'écoute Mozart en CD. ;)
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
Phil

Re: Je me remets au vinyle

Message par Phil » 22 janv. 2014 11:03

FoxyBronx a écrit : Le vinyle est redevenu tendance ces dernières années, c'est une histoire de mode, on en fait tout un foin donc oui indéniablement le côté "hype" rentre aussi en jeu dans le débat. ;)

T'as raison Foxy, mais tu sais très bien que ce n'est pas le cas ici. ;)

Tu as très bien défendu ton point de vue sur ton domaine de prédilection (les musiques de films) mais je ne pense pas que ce soit le cas pour d'autres styles musicaux tels la Soul ou le Rock, pour ne prendre que les plus (re)connus.

OIOI tu sembles surprise mais il n'y a pas que le funk qui s'écoute et se collectionne en vinyl(e). C'est valable aussi pour le Jazz, le Rock, le punk, et même le hard rock ! :cool:
It's what's in the grooves that count

OIOI

Re: Je me remets au vinyle

Message par OIOI » 22 janv. 2014 16:58

Phil a écrit : OIOI tu sembles surprise mais il n'y a pas que le funk qui s'écoute et se collectionne en vynil(e). C'est valable aussi pour le Jazz, le Rock, le punk, et même le hard rock ! :cool:
Oui, l'image que j'ai par rapport au funk est peut-être plus liée au milieu des DJ, culture hip hop/ platines. Du coup je suis tombée sur un article qui parle du marché du vinyle, je ne connaissais pas.
En tout cas, je me rappelle que quand le CD est sorti, on vantait ses qualités par rapport à la qualité du son, c'est toujours intéressant de connaitre les différents points de vue par rapport aux différents supports.

Avatar du membre
FoxyBronx
Site Admin

Re: Je me remets au vinyle

Message par FoxyBronx » 22 janv. 2014 18:26

Foxy, tu ne mets pas vraiment de bémol (sauf par rapport à Wonder B peut-être :mrgreen: )
Oui mais lui c'est comme Obélix, il est tombé dedans quand il était petit donc ça ne compte pas. :mrgreen:
je ne pense pas que ce soit le cas pour d'autres styles musicaux tels la Soul ou le Rock, pour ne prendre que les plus (re)connus.

OIOI tu sembles surprise mais il n'y a pas que le funk qui s'écoute et se collectionne en vinyl(e). C'est valable aussi pour le Jazz, le Rock, le punk, et même le hard rock !
Même si c'est vrai, il y a des collectionneurs de vinyles dans tous les styles musicaux orientés vintages, et là il suffit de parcourir les allées du CIDISC pour s'en convaincre avec ses nombreux stands yéyés et rock 60's et tous ces vieux collectionneurs de Johnny, des Beatles ou d'Elvis qui essayent de retrouver les disques de leur jeunesse sous la forme qu'ils ont connu, j'ai tendance à penser/croire que le funk reste quand même le style musical le plus prisé par les amateurs de galettes de cire. C'est lié je pense à cette culture DJ qui touche en priorité le milieu du groove et de tout ce qui se danse, mais également aussi aux nombreuses références restées inédites en la matière.
Personnellement c'est quand même dans ce milieu du funk que j'ai rencontré le plus de collectionneurs de vinyles. Dans le funk pointu comme il se pratique ici les amateurs de CD sont certainement très minoritaires et vont probablement continuer de régresser en nombre (la dématérialisation n'aide pas non plus), je ne suis pas certain que ça soit le cas dans les autres styles musicaux et si ça l'est dans certains, le phénomène est sûrement moins marqué.
Image

Avatar du membre
Adriok

Re: Je me remets au vinyle

Message par Adriok » 23 janv. 2014 11:51

Je me suis également mis au vinyle depuis quelques semaines, ayant enfin acquis une platine ! (ou me l'étant fait offrir pour être plus précis)

Je m'insère donc dans le débat pour poser cette question qui me taraude: les nombreuses rééditions vinyles de disque d'époque que l'ont voir fleurir dans les bacs disposent-elles des mêmes avantages en matière de son que les originaux d'époque? Ou est ce qu'il arrive que les transferts sur vinyle soient faits de manière digitale?

Par exemple, j'ai acheté en réédition vinyle le "Trombipulation" de Parliament. Il me semble bien que le son est plus massif et profond que sur la vieille édition CD mais peut être n'est-ce qu'un effet placebo...

Répondre

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 2 extraterrestres