The Isley Brothers - 3 + 3

Funk, Soul, Deep Funk, Deep Soul, Soul Funk…

Funky admins : Wonder B, funkiness, silverfox

Avatar du membre
Wonder B

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Wonder B » 28 sept. 2012 14:50

The Isley Brothers – 3 + 3 (T-Neck KZ 32453, 1973) pochette ouvrante
Image
Titres

A1 "That Lady, Pt. 1 & 2" 5:35
A2 "Don't Let Me Be Lonely Tonight" 3:59
(James Taylor)
A3 "If You Were There" 3:23
A4 "You Walk Your Way" 3:06
A5 "Listen to the Music" 4:06
(Tom Johnston)

B1 "What It Comes Down To" 3:54
B2 "Sunshine (Go Away Today)" (Jonathan Edwards) 4:22
B3 "Summer Breeze" (Seals & Crofts) 6:12
B4 "The Highways Of My Life" 4:20

Crédits

Ronald Isley : chant principal, chœurs
Rudolph Isley : chant principal, chœurs
O'Kelly Isley, Jr. : chant principal, chan principal (B3), chœurs
Marvin Isley : basse
Ernie Isley : guitare, batterie, percussions
George Moreland : batterie, percussions
Chris Jasper : piano, claviers, clavinet, ARP synthétiseur
Truman Thomas : orgue

Production : Ronald Isley, O’Kelly Isley, Rudolph Isley


Le même disque sortira en version Quadriphonique l’année suivante sous la reference : T-NECK PZQ – 32453
Pour les petits jeunes qui ne savent pas ce qu’est un disque quadriphonique (parfois appelés Quadradisc) je les invite à aller voir cette page : http://fr.wikipedia.org/wiki/Quadriphonie

Enregistré au Record Plant West sous la direction technique de Bob Margouleff et Malcolm Cecil (deux ingés sons qu’on retrouvera sur nombre de superbes disques de cette décennie), il est produit par Ronald, O’Kelly & Rudolph.

Je commence ce passage en revue de la discographie des ISLEY BROTHERS par la période 70’s et en premier lieu par leur premier LP pour EPIC Records après leur passage sur Buddah précédemment. Je reviendrai sur leur discographie 60’s et début 70’s par la suite.

Etant fan ultime de la voix de Ronald il fallait bien que je me lance dans cette entreprise majeure !

On attaque donc par le premier album où les trois ISLEYS originaux (Ronald, O’Kelly et Rudolph) ensemble depuis les 50’s, rajoutent au line-up du groupe deux frangins, Ernie et Marvin, et un beau-frère Chris Jasper. De groupe de chanteurs accompagnés par un orchestre appointé, ils deviennent donc du jour au lendemain ce qu’on appelle aux USA un ‘self-contained band’ c'est-à-dire un groupe autonome, qui compose, joue et chante ses chansons sans avoir besoin d’une aide extérieure.
Ernie à ce titre est un ajout de taille puisqu’il peut aussi bien tenir la guitare (son instrument de prédilection évidemment), que la batterie et les percus.

C’est le début de la phase la plus Funk de l’immense discographie de cette famille.

Et ils partent sur les chapeaux de roues puisque ce premier disque "en famille" va les remettre directement dans les charts et de belle façon avec tout d’abord That Lady qui en Juillet 73 va atteindre le #2 au Billboard (plus gros carton pour le groupe depuis le #1 It’s Your Thing en Mars 1969). Le titre est tellement important, qu’il justifie sa mention sur la pochette juste en dessous du titre !

Deux autres singles seront extraits du LP : What It Comes Down To (#5 en Décembre 73), et la superbe reprise du hit de Seals & Croft (magnifique aussi dans sa version originale) Summer Breeze (#10 en Mars 74)

C’est un changement au niveau du line up du groupe mais aussi au niveau du son, et du visuel. Sur l’intérieur de la pochette gatefold, on trouve la présentation sans fioriture (juste les noms) avec les photos des gars habillés en mode Super pimp de luxe (Kelly et Rudolph) chaînes, canne, bottes, poncho à franges ( si si !) et chapeaux de maquereaux dignes de Superfly ou Willie Dynamite !

Ceci ne veut pas dire que les autres sont sobres ! Loin de là ! Ronald y va de sa tenue mariachi noire avec les décorations en clous, sequins et cabochons, grolles bicolores argent, et surtout torse nu sous la veste avec des chaînes. Les trois petits nouveaux font dans le style d’époque avec des ensembles ‘coordonnés’ jean, lamé ou cuir. Marvin arbore la casquette ‘black du ghetto’ de traviole, Chris, torse poil, affiche une afro de belle qualité et Ernie, venant de gagner une ensemble de bandanas colorés dans une fête foraine au tir aux pipes, a décidé ne sachant lequel choisir d’en porter un sur le front et un sur la cuisse… ! Précisons pour clore le tableau qu’Ernie a décidé de nous faire admirer ses plaquettes de choc’ protubérantes sous sa veste à col ‘pelle à tarte’. Bref tout en retenue vestimentaire, le groupe envoie du lourd musicalement.

Nul doute que l’ajout de la guitare Hendrixienne d’Ernie, la basse aquatique et très lourde de Marvin et les claviers de Chris (un des précurseurs pour l’utilisation des synthés) a eu une énorme influence sur ce changement de cap.

That Lady que j’ai préféré vous faire découvrir en (vrai) live à Soul Train pour rentrer dans le vif su sujet ! Ernie en bon fan de Jimi, ne peut s’empêcher de faire une démo de tous tes ‘tricks’ qu’il a pompé sur le génie de Seattle avec guitare dans le dos, il joue avec les dents, se met à genoux et surtout utilise la Fender Stratocaster au son si particulier.


Summer Breeze (que les Isleys ont toujours gardé à leur répertoire scénique jusqu’à ce jour tout comme le morceau précédent)


Le plus soulful What It Comes Down To


Le très beau If You Were There avec son clavinet


Du miel pour les tympans féminins avec The Highways Of My Life (intro au piano et utlisation judicieuse des synthés –les vrais, c'est-à-dire ceux qui n’essaient pas d’imiter d’autres instruments existants)


La belle cover version du titre de James Taylor Don’t Let Me Be Lonely Tonight (Live à Soul Train)


Intérieur de la pochette gatefold
Image
Image


Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par funkiness » 28 sept. 2012 15:50

{resp@ct#
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par funkiness » 28 sept. 2012 15:55

Je mettrais plutôt cette série de Isley dans "funk 70's", non ?

Je crois qu'on peut faire démarrer leur période "boogie" avec l'album Go For Your Guns qui amorce un virage dont l'aboutissement sera l'énorme Winner Takes All de 1979.
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
Wonder B

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Wonder B » 28 sept. 2012 16:40

Je sais que c'est difficile pour le classement des Isley parce qu'ils ont couvert tellement d'époques et de styles, mais je ne sais pas pourquoi, dans mon esprit toute leur disco de 3+3 jusqu'à Go All The Way est un paquet indissociable. Si dans la série que je fais tu en mets dans Funk, je mettrai les autres dedans pour une question de visibilité et d'homogénéité.
Pour avant et après là il n'y a pas de souci, on dispatchera dans les autres sections en fonction du son.
Je te laisses voir ce qui convient mieux. :mrgreen:
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
bluesy

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par bluesy » 28 sept. 2012 19:58

Je suis pliée sur la description vestimentaire : rondement bien menée.

Un album que je n'avais pas écouté depuis près de 5 ans voir plus et à tort, je le reconnais. :)
En effet, je (re)découvre leur son : de mémoire, j'avais mis de côté, normal j'étais à l'époque en recherche de gros FUNK, raw et puant d'où l'achat de Live It Up et ramassage de 3 + 3, pensant à leur look que le FUNK allait cracher sous le sillon argenté du CD. :D

Par ce sujet, j'ai remis en marche la galette argentée et je retiens : "That Lady", " Don't Let Me Be Lonely Tonight ", "Listen To The Music", "Sunshine (Go Away Tody)" (esprit church funkisant), le bonus live de folie du titre "That Lady" (que l'on retrouve sur le CD) pour ses percussions à fond la caisse, sa guitare hurlante, stridente (joie assurée) !!!!!
Et bien sûr "Summer Breeze", titre sublime et l'on se rappelle le sujet dédié à la version originale des Main Ingredient sur l'album Euphrates River.

Seconde écoute, il faut bien cela pour s'en imprégner, je rajouterai "You Walk Your Way". :drunk:
Wonder B a écrit :Nul doute que l’ajout de la guitare Hendrixienne d’Ernie
Un aspect de leur son que j'apprécie énormément, surtout que c'est intelligemment orchestré, c'est le plus qui m'a toujours accrochée positivement avec la voix de Ronald Isley qui est superbe et sur certains titres, il est juste PUISSANT.

Bravo Wonder B pour ces chroniques et le fait de m'amener à revoir ma position, mon ressenti mitigé sur les Isley Brothers. :afro:
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Avatar du membre
Wonder B

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Wonder B » 28 sept. 2012 20:40

bluesy a écrit :Et bien sûr "Summer Breeze", titre sublime et l'on se rappelle le sujet dédié à la version originale des Main Ingredient sur l'album Euphrates River.
Bluesy je ne sais pas ce que tu veux dire par original mais pour ceux qui ne le connaissent pas, ce morceau est de Seals & Croft un groupe très peu connu par chez nous. Des folkeux qui ont pondu des morceaux sympas et ce pur joyau...


Sinon la plupart du temps, quand j'entends des critiques sur les Isley, le thème qui revient toujours c'est qu'il font du Funk (et du gros) mais sans jamais de sections de cuivres, et ça en dérange certains. Je peux le comprendre mais si on fait l'effort de rentrer dans leur musique, on finit par oublier ce 'détail' (!) et finalement je pense que c'est ce qui en fait aussi l'originalité.
A la fin ça ne me gêne pas. Leur instrument mis en avant c'est la guitare, chose beaucoup plus rare chez les autres.
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
bluesy

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par bluesy » 28 sept. 2012 21:03

Mille excuses aux Seals & Croft. :ooops: Je n'avais retenu que la version des Main Ingredient.
Wonder B a écrit :Sinon la plupart du temps, quand j'entends des critiques sur les Isleys, le thème qui revient toujours c'est qu'il font du Funk (et du gros) mais sans jamais de sections de cuivres, et çà en dérange certains. Je peux le comprendre mais si on fait l'effort de rentrer dans leur musique, on finit par oublier ce 'détail' (!) et finalement je pense que c'est ce qui en fait aussi l'originalité.
A la fin çà ne me gêne pas. Leur instrument mis en avant c'est la guitare, chose beaucoup plus rare chez les autres.
Je n'avais pas fait attention à l'absence des cuivres comme quoi cela ne gène pas. Et la préférence pour la gratte me va parfaitement : le Funk teinté de gratte c'est aussi ce qui plait dans le "P".
En fait, ils sont aussi très Soul, d'où l'album mis de côté : je pense que les 45T sweet Soul et sucrés postés par RevPop ont aussi fait un travail sur mon ouïe parfois "trop" adepte du root brut de décoffrage. Comme tu le dis souvent, l'écoute évolue, donc les appréciations. ;)
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Avatar du membre
Revpop

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Revpop » 28 sept. 2012 22:41

Déja chapeau bas Wonder B. pour ces posts, une véritable épopée sur les Isley Brothers ! :afro:
Wonder B. l'Alexandre Dumas du funk ! :study:
Même verve galopante, même gouaille (en un peu plus moderne il est vrai ...), un style débridé avec le sens aigu du trait (surtout vestimentaire) !
Puis tu commences avec mon Isley Brothers préféré que je mets dans le même sac que l'album précédent Brother, Brother, Brother, les plus soul sûrement avant la déferlante funk... :twisted:

Mon top 4 : That Lady, Summer Breeze, The Highways Of My Life et If You Where There... Quatre chefs d'oeuvre.
bluesy a écrit :je pense que les 45T sweet Soul et sucrés postés par RevPop ont aussi fait un travail sur mon ouïe parfois "trop" adepte du root brut de décoffrage.
Wonder B, tu peux remercier le Révérend RevPop : il convertit à la Soul même les plus irréductibles :D

Avatar du membre
Wonder B

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Wonder B » 28 sept. 2012 23:08

Moi je remercie surtout Ronald pour son don... Il chanterait le Chaix que je serai client. C'est le pendant à mes oreilles de Gladys Knight chez la gente féminine! :lol:
Il sait tout faire, grave, aigu, et il y apporte toute la chaleur, la Soul et le Funk à sa guise. Quel dommage qu'il se soit fourvoyé dans son Mr Biggs depuis quelques années, et alors qu'ils n'avaient besoin de personne pour conduire leur bateau au firmament des charts, pourquoi lui a-t-il fallu se faire épauler par R.'I Can Fly' Kelly... Serait-ce parce que son nom de famille lui rappelle son défûnt frère O'Kelly. :question: :mrgreen:
C'est une possibilité... :roll:
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
Jean

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Jean » 29 sept. 2012 07:39

Je m'associe aux compliments pour cette superbe chronique, en particulier la partie vestimentaire qui a failli me faire avaler mon café de travers :lol:
C'est vrai que le changement est frappant, surtout comparé à la cover dépouillée de 'Brother' ... et pire, celle folk champêtre de 'Givin It Back'.
Est-ce qu'il se sont exprimés sur les raisons de ce changement de look? Influence d'un des 3 autres frangins, adaptation à la mode? En tous cas c'est sans conteste le groupe vestimentairement le plus blax :afro:

Pour le découpage en section, j'aurai été plutôt de l'avis de Funkiness, en faisant démarrer la période boogie à 'Showdown', mais c'est un détail.

Sinon pour en revenir à la musique, un album indispensable, allez je dirais même un autre chef-d’œuvre, même si comme j'ai dit mon préféré est peut-être "Harvest..." et ensuite "Brother..."
Wonder B a écrit : Sinon la plupart du temps, quand j'entends des critiques sur les Isleys ...
"... Je sors mon démerdisoir" (citation apocryphe attribuée à Herman Görfunk) :lol:

Avatar du membre
Wonder B

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Wonder B » 29 sept. 2012 09:27

Honnêtement je ne vois pas le découpage possible dans la série que je viens d'envoyer... Le son est relativement uniforme. Les gros funk de toute cette série ont tous cette patte caractéristique du Funk Isleyien. Et comme ils font tout eux même, cette continuité est évidente à l'oreile. On ne peut même pas dire qu'ils font du boogie funk car même quand ils s'essayent au disco (Disco Nights) çà sonne come du Isley!
Qu'on place tout ça où on veut, mais ensemble! :lol: Dès qu'ils trouvent la formule définitive ça envoie le même bois!
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par funkiness » 29 sept. 2012 12:32

Ce n'est pas grave si on sépare en deux périodes (voire en trois si tu vas jusqu'aux années 2000). On retrouvera tout ensemble dans l'index.

Entre 3+3 et Winner Takes All, il y a quand meme une légère différence. Sûr que les amateurs de funk 80 la sentiront. ;)
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
Wonder B

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par Wonder B » 29 sept. 2012 13:35

D'accord sur ta dernière ligne mais bon c'est pas du Change quand même... :lol:
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par funkiness » 29 sept. 2012 13:50

Ça c'est sûr mais les "Boogie years" regroupent aussi du gros funk qui tache (voir Cameo par exemple) ;)
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
in the jungle groove

The Isley Brothers - 3 + 3

Message par in the jungle groove » 29 sept. 2012 18:25

bluesy a écrit :Bravo Wonder B pour ces chroniques et le fait de m'amener à revoir ma position, mon ressenti mitigé sur les Isley Brothers. :afro:
Et tu n'as pas fini car WB n'a pas commencé par la meilleure période (à mes oreilles - et je me vais me faire taper sur les doigts mais j'ai l'habitude). Personnellement je m'arrête à 3+3 et encore je trouve que cet album perd "un je ne sais quoi" revendicateur et une puissance qu'ils avaient paradoxalement à 3. C'est vrai que le mettre dans Boogie semble osé mais je suis d'accord avec WB sur le fait qu'il est difficilement dissociable des suivants puisqu'il marque un virage dans le "line up".
Si WB continue sa remontée dans le temps, Bluesy tu ne peux qu'accrocher, je ne vois pas comment. Va jeter aussi une oreille Get Into Something topiquisé il y a un certain temps de cela.

PS : évidemment la description du code vestimentaire est imparable!!!!!!! {resp@ct#

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • The Isley Brothers - Go All The Way
    par Wonder B » 28 sept. 2012 22:57 » dans The Boogie Years 70’s/80’s
    1 Réponses
    1210 Vues
    Dernier message par Jean
    02 oct. 2012 13:01
  • The Isley Brothers - The Brothers : Isley
    par Wonder B » 10 juin 2013 15:24 » dans The Roots 60's/70's
    4 Réponses
    1416 Vues
    Dernier message par bluesy
    11 juin 2013 07:42
  • The Isley Brothers - Inside You
    par Wonder B » 30 sept. 2012 00:33 » dans The Boogie Years 70’s/80’s
    11 Réponses
    1094 Vues
    Dernier message par Wonder B
    03 oct. 2012 15:09
  • The Isley Brothers - Between The Sheets
    par Wonder B » 30 sept. 2012 13:17 » dans The Boogie Years 70’s/80’s
    4 Réponses
    702 Vues
    Dernier message par Jean
    02 oct. 2012 12:17
  • The Isley Brothers - Live It Up
    par Wonder B » 28 sept. 2012 14:54 » dans The Roots 60's/70's
    7 Réponses
    1776 Vues
    Dernier message par Jean
    07 oct. 2012 16:37

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 3 extraterrestres