Willie Hutch en trois réfèrences magistrales

Funk, Soul, Deep Funk, Deep Soul, Soul Funk…

Funky admins : Wonder B, funkiness, silverfox

Répondre
Avatar du membre
groovologue77

Willie Hutch en trois réfèrences magistrales

Message par groovologue77 » 11 août 2011 12:52

Bon d'accord les mecs, je ne vais pas vous la faire à l'envers, j'aime le CD. :affraid:
Une révélation en forme d'aveu, ce format me rend pas mal service, tant sur un plan spatial (moins encombrant que le LP) que sonore.
J'en viens au fait, dans les 70's Willie Hutch passait à la postérité grâce à deux énormes B.O.... que vous avez détaillées ailleurs sur ce forum.
Le cas Hutch reste captivant avec trois références Motown rééditées via le label anglais Soul Brother :yeahhh:

1 Fully Exposed (Motown, 1973)



2 Mark Of The Beast (Motown, 1974)



3 Ode To My Lady (Motown, 1975)

[video][/video]



Avatar du membre
groovologue77

Willie Hutch en trois réfèrences magistrales

Message par groovologue77 » 11 août 2011 13:03

Né à Los Angeles, ayant grandi à Dallas, il est connu notamment pour avoir produit, composé et écrit pour le label Motown pendant les années 1970.

Il a travaillé pour Diana Ross, Marvin Gaye et les Jackson Five : il est à l'origine de leur tube I'll Be There.

Il a également enregistré plusieurs albums solos pour Motown et Whitfield Records le tube Love Power 1975 et eut plusieurs autres succès commerciaux dont Brother's Gonna Work It Out ou Slick (1973). Suivant les pas de Curtis Mayfield, il enregistra les bandes originales des films de blaxploitation The Mack (1973) et Foxy Brown (1974). Il y a aussi un morceau figurant dans la compilation de Roots Manuva Hold on.

Il décède de raisons non dévoilées le 19 septembre 2005 à l'âge de 60 ans, il est enterré au Restland Memorial Park. Il avait six enfants.

Avatar du membre
groovologue77

Willie Hutch

Message par groovologue77 » 11 août 2011 13:07

Jean a écrit :Trois albums vraiment superbes, avec une préférence pour Mark Of The Beast qui est presque au niveau de The Mack et Foxy Brown pour moi :afro:
Cette pochette rougeâtre fait référence au mythe de Faust, sur les notes du verso, Hutch termine par "From Hell It Came". Selon moi ce LP est le moins orchestré des trois... L'emploi d'une boîte à rythmes sur certains morceaux le rattache à des œuvres fondatrices telles que le Riot de Sly Stone.

Avatar du membre
Jean

Willie Hutch en trois réfèrences magistrales

Message par Jean » 11 août 2011 13:33

je trouve ça dommage quand même de ne pas séparer le sujet et créer un topic par album, ils le méritent bien! :love1:

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

Willie Hutch en trois réfèrences magistrales

Message par funkiness » 11 août 2011 13:55

je suis d'accord Jean, c'est dommage. The Funky Whistler a déjà fait une chronique de Fully Exposed cela dit
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
Jean

Willie Hutch en trois réfèrences magistrales

Message par Jean » 11 août 2011 14:15

oui je l'avais vu. Bon ben il ne reste que deux sujets à faire alors! :D

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Chess et 4 extraterrestres